Des sardines bien mises en boîte à Quiberon

La Belle-Îloise, célèbre conserverie de poissons dans le Morbihan propose de découvrir ses ateliers.

Malgré l’homonymie, l’entreprise n’est pas née à Belle-Île mais à Quiberon, juste en face. Créée en 1932, elle est désormais présente un peu partout en France avec près de 80 boutiques. Elle reste familiale : les 350 à 600 salariés son dirigés par la petite-fille du fondateur, Caroline Hilliet Le Branchu.

Un bâtiment moderne situé dans la zone d’activités Plein Ouest abrite l’entreprise depuis 1983. Gratuite et régulière, une visite de  45 minutes en son et lumière raconte tout sur la conserverie du poisson.

  • Chaque jour, la pêche arrive en direct du bateau. Tout se fait avec du poisson frais. Les produits à fabriquer sont déterminés en fonction des caractéristiques de l’arrivage. On étête et éviscère les sardines à la main. Puis elles sont placées sur des grilles et nettoyées à l’eau.
  • Il faut ensuite les placer tête-bêche dans les boîtes. Selon les variantes et les recettes, on retire parfois l’arête centrale et on ajoute des ingrédients : aromates, huile, citron, piment, condiments…Chaque boîte est fermée et stérilisée, puis stockée jusqu’à l’expédition.
  • L’atelier d’origine, en reconstitution, visible lors de la visite, se trouvait à Port Maria au 10, rue du Kervozès. Le lieu accueille désormais un espace découverte et une boutique où  l’on trouve produits apéritif, salades, soupes, sauces et, bien sûr, sardines, maquereaux et thon !